Terre de Feu

25 novembre 2017
8:24

Les Guerriers

Après une bataille, il se rend dans les caves où sont souvent cachés les trésors familiaux. Il ouvre les coffres et regarde son butin. S'il n'est pas satisfait, il risque de tout casser autour de lui. Et s'il est satisfait, il casse tout quand même ! Vol, casse, viol, fusillade, tel est son quotidien.

Économie

Le principal revenu du guerrier est le vol. Il pille par-ci, il pille par-là, et amasse parfois d'immenses richesses. Cependant, l'entretien de son armée lui coûte une fortune et il n'a que rarement le loisirs d'économiser. Il aime vendre ses butins sur le Marché Noir desquels il tire parfois d'honteux bénéfices. Il traine aussi souvent à la Halle pour revendre de la nourriture aux artisans. Mais il doit très souvent visiter la Place des Artisans pour se procurer des armes et des machines de guerre.

Armée

Son armée est la meilleure, elle semble invincible et indestructible, inaliénable et inoxydable... Pourtant, elle s'abîme rapidement : les soldats se fatiguent, les armes s'usent, le moral descend, et surtout, il peut y avoir des meurtres catastrophiques dans les grands dortoirs des soldats. Un guerrier doit donc engager nombre de gardiens pour s'en protéger, et c'est là une dépense supplémentaire, parfois difficile à assumer.

Missions

Le guerrier a pour mission de faire régner l'ordre ou répandre l'anarchie, selon ses choix et ceux de son Conseil National. Il doit parfois protéger ses camarades ou décimer les forces de son ennemi, annihiler les populations ou sauvers les gens d'un incendie, commettre des génocides ou se battre pour la sauvegarde des races, répandre l'horreur ou la joie, selon ses choix et ses envies.

Spécialisations

Au cours du jeu, le guerrier pourra se spécialier : pillage, destruction, incendie ou subtilisation de biens, il gardera aussi chacune des ses attaques de base. Selon le choix de la spécialisation, il accédra à d'autres unités et d'autres objectifs et missions.

Tueurs et Artisans

Les tueurs et artisans ont aussi la possiblité d'avoir une armée, quoi que moins puissante, et d'organiser des attaques : le pillage, la destruction ou l'incendie des bibliothèques, ils auront approximativement les mêmes attaques que les guerriers, sauf après spécialisation.